Sélectionner une page

"Le Chant du Verdier" en patois de Savièse, paru en 2023

Dans le cadre du concours littéraire 2022 de la Fédération Romande et Internationale des Patoisants (FRIP), Anne-Gabrielle Bretz-Héritier a traduit en patois de Savièse Le Chant du Verdier de Marguerite Burnat-Provins et l’a enregistré sur CD.

Elle a reçu le Prix international de traduction lors de la fête du patois organisée par la FRIP à Porrentruy en septembre 2022.

La Commune de Savièse lui décerne un Mérite culturel 2022 pour ce prix. Voir la présentation faite à la cérémonie du 26 mars 2023 au théâtre Le Baladin.

 

 

Le livre est en vente à la Chervignine, au prix de CHF 10.–

En cliquant sur l’image de la couverture ci-contre, vous pouvez découvrir le début du texte avec un fichier pdf, tout en l’écoutant avec le sonore ci-dessous (plage 1).

Commander ce livre MBP par courriel

Prix :  Fr. 10.–

Port et emballage en sus

« Le Chant du Verdier » en patois de Savièse, les 11 plages du CD à écouter !

"Marguerite Burnat-Provins à Savièse" – Ouvrage collectif de la Fondation Bretz-Héritier paru le 19 août 2016

A l’occasion du deuxième Salon d’art Saint-Germain des Peintres (SGDP), la Fondation Bretz-Héritier propose la réédition en un seul ouvrage de Le Chant du Verdier (1906) et Sous les Noyers (1907) écrits par Marguerite Burnat-Provins lors de ses séjours estivaux à Savièse.

288 pages, format A5, 40 photographies et dessins noir/blanc

Bandeaux et culs-de-lampe tirés de Chansons Rustiques (1905)

Plus d’infos sur le site de l’Association des Amis de Marguerite Burnat-Provins

Monogramme de Marguerite Burnat-Provins (1872-1952)

Les auteurs

Anne-Gabrielle Bretz-Héritier
Nicola-V. Bretz
Françoise Carruzzo
Suzanne Crettex
Benoît Dubuis
Fabienne Luyet
Anne Murray-Robertson-Bovard
Bertrand Posse
Charly et Sabine Rey-Carron
Rose Marie Roten Dumoulin
Catherine Seylaz-Dubuis
Michel Siggen

Préface : Céline Eidenbenz, directrice du Musée d’art à Sion

4ème de couverture : Christophe Flubacher, directeur scientifique de la Fondation Pierre Arnaud à Lens

Graphisme de la couverture : Johanne Roten

Commander ce livre MBP par courriel

Action du 30 mai au 30 juin 2024 :  Fr. 10.–

Port et emballage en sus

Découvrez notre bande-annonce pour « Marguerite Burnat-Provins à Savièse » !

Découvrez le film de TV Saxon, réalisation Steve Gilloz

Grâce à TV Saxon, dans une réalisation de Steve Gilloz, un film (8 min.) présente l’expo du Musée Jenisch consacrée à Marguerite Burnat Provins (1872-1952), sous la supervision de sa commissaire, Anne Murray-Robertson, avec comme point d’orgue les affiches liées à l’usine des fruits de Saxon et un détour par Savièse. Belle découverte !

Quatre pages tirées de l’édition de 1922, Le Chant du Verdier

I noué é i ouemache (la noix et l’escargot)

(à ma voisine Anne-Gabrielle, sa magnifique photo, son bout de terre saviésanne et son patois)

Combien de temps aura-t-il fallu dans ce jardin d’Eden
Combien de feuilles mortes et de peintres anonymes
Dans ce cimetière pastel où se perd la chaise
Pour cette rencontre fortuite et suspendue
Entre l’escargot qui monte à la lenteur du temps
Et la noix qui tombe avec le poids de l’instant…
Le temps de ta patience cumulée
A transformer le caractère rugueux de tes ancêtres en caractères typographiques
Fourmi travailleuse et garante de mémoire
Dans ce jardin d’Eden où ma plume se repose…

Merci à mon voisin Jacques pour ces lignes écrites après avoir reçu ma photo ci-contre (publié le 26 juin 2016)
D’autres chroniques à découvrir sur le blog https://plumevirtuelle.wordpress.com/

Sentier didactique du CO de Savièse

Durant l’année scolaire 2020-21, six classes du CO de Savièse se sont intéressées à l’œuvre littéraire de Marguerite. L’étude de textes a débouché sur la création d’un sentier didactique dans les vignes, le long du bisse de Lentine. Le promeneur est invité à cheminer juste au-dessus du hameau de La Sionne jusque vers les vignes sous Moréchon. Au travers de six panneaux, illustrés de photos et de dessins, les élèves s’adressent à Marguerite, remontent au temps de sa présence à Savièse et le comparent à la réalité actuelle. Ils lisent ses écrits ou se mettent en scène par la vidéo. Grâce à des QR codes, il est possible d’écouter les élèves lire des poèmes tirés de « Petits tableaux… », « Contes en vingt lignes » et « Cantique d’été ».

Le site de la Commune de Savièse propose une page dédiée au sentier didactique.
Voici les liens pour les différents contenus :
La mort – tiré de « Contes en 20 lignes » : La mort, La fleur
La nature – tiré de « Cantique d’été XXXVI »
La déception – tiré de « Cantique d’été XXXII » et de « Contes en 20 lignes »
La joie – tiré de « Cantiques d’été VIII, XIX et XXX »
Les fleurs – tiré de « Cantique d’été LXXXIII »
La jalousie – tiré de « Cantique d’été XL »
La montagne – tiré de « Cantiques d’été I, XI et XXII »
Les vendanges – tiré de « Petits tableaux valaisans »
Marion – tiré de « Petits tableaux valaisans »
L’achat d’un pré – tiré de « Petits tableaux valaisans »
Les filles – tiré de « Petits tableaux valaisans »
La relation homme-animal – comparaison hier / aujourd’hui
Les vieux – comparaison hier / aujourd’hui
Les crétins – comparaison hier / aujourd’hui