Lectures en patois

Traduction et adaptation en patois de Savièse par Julie Varone

1. I patoué l’é ona beoua ouinga avouéi dé mó kyé tsanton
I conté choun n-istouére a tréêe di j-acsan
Avoue oun chin a mojeca é ó bon fla di j-êrbé
A móta dou fortin é a metse dou frómin

2. Di a Mordze tankyé äa Chyoun·na
Ën n-acoutin còrtèdjyé é dzin dé sti pa.i
Oun diri kyé i courin dzooué avouéi é venyé
É kyé l’a vouarda tóté é j-armonié

3. Derën sta beoua ouinga coöo dé chooué
Avou’i go di tsóoujé l’é derën i mó
L’é djya ën còrtèdzin kyé i féita cóminsé
É oun bi dé paróoué outan kyé d’éivoué

4. É voué rechënblon i j-éivoué dä Chyoun.na é da Mordze
Reponjon i regóoué é äa bija drën i chéouéi
Dé cóou memó i bran kyé robaton de tenéró
Ën ouistrin é peré ou bò di tórin

6. I patoué l’a acouli dé pon a tréêe dou pa.i
L’a chyou é dzin kyé chon parti atrapäa
É cómin é j-arandóoué dé fortin
I torné nó jé tsanta ché pin.né é ché j-atinté

8. I patoué l’é byó pó coui cha ó té defindre
Nó je balé de tréjôo a partadjyé
É mó kyé nó jé mancon pó nó jé conprindre
É a foché kyé fóou po vivre ënsinbló

9. É di a son da mountanye tankyé ba a plan·na
Ën n-acoutin tsanta é dzin dé sti pa.i
Oun diri kyé i courin l’a mochya derën ona vyououa
É kyé l’a conpója ona beoua mojeca

La langue de chez nous (1985), d’Yves Duteil

1. C’est une langue belle avec des mots superbes
Qui porte son histoire à travers ses accents
Où l’on sent la musique et le parfum des herbes
Le fromage de chèvre et le pain de froment

2. Et du Mont-Saint-Michel jusqu’à la Contrescarpe
En écoutant parler les gens de ce pays
On dirait que le vent s’est pris dans une harpe
Et qu’il en a gardé toutes les harmonies

3. Dans cette langue belle aux couleurs de Provence
Où la saveur des choses est déjà dans les mots
C’est d’abord en parlant que la fête commence
Et l’on boit des paroles aussi bien que de l’eau

4. Les voix ressemblent aux cours des fleuves et des rivières
Elles répondent aux méandres, au vent dans les roseaux
Parfois même aux torrents qui charrient du tonnerre
En polissant les pierres sur le bord des ruisseaux

6. Elle a jeté des ponts par-dessus l’Atlantique
Elle a quitté son nid pour un autre terroir
Et comme une hirondelle au printemps des musiques
Elle revient nous chanter ses peines et ses espoirs

8. C’est une langue belle à qui sait la défendre
Elle offre les trésors de richesses infinies
Les mots qui nous manquaient pour pouvoir nous comprendre
Et la force qu’il faut pour vivre en harmonie

9. Et de l’Ile d’Orléans jusqu’à la Contrescarpe
En écoutant chanter les gens de ce pays
On dirait que le vent s’est pris dans une harpe
Et qu’il a composé toute une symphonie (bis pour la strophe 10)

Première Journée suisse de la lecture à voix haute

Rencontre à la Bibliothèque de Savièse, mercredi 23 mai 2018 à 19h30.
Les lecteurs et leurs lectures :
Josiane, accueil à la Bibliothèque
Anne-Gabrielle, La langue de chez nous, traduction du chant d’Yves Duteuil (1985), L’Ami du Patois, no 169, avril 2018
Léa et Logane, conte « La tortue, le daim, la souris et le corbeau », tome 11, « Concours littéraire de Bulle » (2014), p. 189
François, l’histoire du Saviésan qui allait voir le médecin Luyet, tome 6, « Concours littéraire de Saignelégier » (2001), p. 124
Mathilde, La Maison villageoise de Drône, tome 4, « Maisons et scènes de vie » (2000), p. 113
Nathalie, Plan tsarfa (Jardin de l’évêque au Château de la Soie), Cahier granoisien (2012), no 6, p. 15, et Mener paître les vaches, Cahier granoisien (2014), no 8, p. 17
Cédric, Fête-Dieu à Granois en 2014, texte de sa composition, non édité
Yolande, conte Saint Pierre et le Bon Dieu, traduit par Claude Ganguillet, texte non édité
Julie, l’arrivée de la télévision à Savièse, texte non édité, souvenirs racontés dans le Journal scout de déc. 1995

Catherine et Yves-René, les premiers footballeurs à Savièse, tome 5, « Les histoires du régent Bridy » (2001), p. 78
Lecteurs et public : des pensées en patois de Savièse adaptées de citations françaises

Des infos sur la Journée suisse de lecture à voix haute sur le site officiel par un clic ici.

Un clic sur la photo pour découvrir le diaporama.

Suggestion pour le patois…

8 + 8 =

Semaine romande de la lecture, à travers les langues et les pays : oser lire et dialoguer

Rencontre à la Bibliothèque de Savièse, mercredi 22 novembre 2017 à 19h30, dans le cadre des 20 ans de la FBH
Les lecteurs et leurs lectures :
Josiane, accueil à la Bibliothèque
Anne-Gabrielle, accueil et présentation de la soirée
François, extrait de « Un poussin chez La Fontaine » (2 fables : La cigale et la fourmi; Le corbeau et le renard), tome 8, « Concours littéraire de Martigny » (2005), pp. 26-28
Nathalie, i cajena, d’Armand Léger, Cahier granoisien, no 2, 2008, p. 6
Sylvain, un jour au foin en 1942 de Candide Dumoulin, L’Ami du Patois, no 152, septembre 2012, pp. 27-31. Ce texte en version pdf est disponible sur notre site page Audio, avec l’enregistrement de Candide Dumoulin en 1997.
Ginette, la Chapelle de Chandolin, le miracle de Notre-Dame, tome 9, « Nos ancêtres croyaient » (2005), Louis Reynard, p. 93-96
Catherine et  Sylvie, la chèvre de Seguin, tome 5, « Les histoires du régent Bridy » (2001), p. 43-46
Grégoire, un conte de Louis Reynard tiré du tome 7, « Au temps joyeux de mon enfance » (2002)
Julie, les bruits du village (de Chandolin), tome 8, « Concours littéraire de Martigny » (2005), pp. 43-49

Un clic sur la photo pour découvrir le diaporama.